Compétitions Fédérales

partager sur

RESULTATS COMPETITION

Principes généraux d’organisation des compétitions de Karaté.

 

Les compétitions fédérales sont régies par un règlement national qui s’impose à tous les participants et organisateurs.

Très complexe, compte tenu de toutes les formes de compétitions mises en œuvre, ce règlement est mis à jour par la fédération. Les décisions prises s’imposent à tous. Certains règlements spécifiques existent, notamment pour les COMPÉTITIONS JEUNES

Il faut retenir, avant de s’immerger dans la lecture des règlements, quelques notions fondamentales. Pour participer à des compétitions fédérales, il faut être adhérent de la fédération ! La preuve de cette adhésion est la licence fédérale.
Pas de licence ?    Pas de participation aux compétitions !

Pour obtenir une licence, il faut présenter un certificat médical, et si l’on est mineur une autorisation parentale.

Ces différents documents, sont consignés sur un support unique le PASSEPORT SPORTIF. Délivré par les clubs qui l’achètent à la Ligue, il a un cout fixé par la Fédération. 20€ en 2017.

Le club vous inscrit à la compétition choisie via un accès dédié sur le logiciel fédéral. Celui-ci fait le lien entre le logiciel de licences et la liste des inscrits à la compétition. Seul le Président du club est titulaire de cet accès. Le cout pour le club est de 3€ par inscription pour chaque compétition.

SUPER ! VOUS ETES INSCRIT A LA COMPETITION!
Il va falloir maintenant respecter certains critères :
* d’âge et de poids,
* de qualification parfois,
* et vous présenter avec un équipement adapté à la compétition à laquelle vous participez

Pour les compétitions COMBAT (KUMITE)
pour chaque type de protection sont exposés les justifications ergonomiques qui ont guidé les choix de forme et de matière. Ces choix sont issus de l’expérience acquise lors de l’observation des qualités et défauts des modèles précédemment utilisés en compétition, et d’une réflexion visant à concilier plusieurs objectifs :

 Assurer la sécurité des combattants.
L’objectif des protections est de permettre à des athlètes de pouvoir s’affronter en minimisant les risques de blessures. Les protections doivent donc être conçues pour limiter les blessures en cas de contact accidentel sur une zone corporelle interdite ou en cas de contact excessif sur une zone corporelle autorisée.
Ne pas gêner l’exécution des techniques.
Les protections doivent être conçues de façon à gêner le moins possible les combattants dans leurs techniques de prise d’appui, de déplacement, de frappe ou de parade. Résistance à l’usure.
les protections doivent satisfaire aux deux premiers objectifs à l’état neuf, mais aussi pour un temps d’utilisation important en compétition ou à l’entraînement. Pour cette raison certaines caractéristiques des protections ont été définies pour augmenter leur résistance à l’usure : zones de renfort, qualité des matières, qualité des coutures ou des assemblages, etc.