Deux ceintures noires 2ème Dan de plus au FLL.

partager sur

Ce dimanche 18 décembre, le département du Morbihan a organisé les passages de grades de ceintures noires.

Trois karatekas du Foyer Laïque étaient présents à Muzillac afin d’obtenir le grade de 2ème Dan.

ils se présentaient à l’ensemble des épreuves, soit 6 évaluations distinctes.

Le KIHON :
Le Kihon est composé de 3 parties sous une seule même note :
1/ des techniques de base simples exécutées en aller et retour sur trois pas en avançant ou en reculant ;
2/ des techniques de base exécutées sur place en position de combat, dans une seule direction et de façon multi directionnelle, avec ou sans sursaut ;
3/ un exercice de maîtrise de la technique exécuté deux par deux.

Le Kata
Le candidat doit réaliser deux Kata libres choisis dans la liste des Katas de 2ème
Dan.
3/ Bunkaï
Cette épreuve est la transcription en forme de combat d’enchainements techniques contenus dans les katas.
Si on considère que le kata est une expression purement technique, son prolongement en combat s’appelle « bunkaï »
Le candidat est évalué avec un partenaire, choisi parmi les candidats, avec un minimum de 3 séquences de son choix issues d’un kata de sa liste.

Le Kumite. Cette épreuve est découpée en 3 ateliers :

1/Ippon Kumité
Les deux candidats sont en garde. Les attaques ainsi que le niveau sont annoncés.
A chaque fois, les attaques et les contre-attaques devront être différentes. Le test est composé de 6 attaques prévues par la règlementation des grades.
2/ Jiyu Ippon Kumité
L’attaque est libre, elle peut être effectuée à droite ou à gauche. Seul le niveau est annoncé.
Le nombre d’assauts est fixé à 5.
3/ Ju Kumité (Randori ou Midare)
Il est demandé un assaut souple afin d’examiner les qualités techniques des deux candidats. La durée de cet assaut est déterminée par la table d’examen.

Respect pour les anciens :

Georges DUPUY, 73 ans, ceinture noire 1er Dan depuis 18 ans, grade obtenu en mai 2003, a réussi l’ensemble des épreuves et est admis au grade de 2ème Dan.

Henri ROYE, 66 ans, ceinture noire depuis 8 ans, grade obtenu en décembre 2013, a également réussi l’ensemble des épreuves et est admis au grade de 2ème Dan.

Michel LE THUAUT, 61 ans, ceinture noire depuis 6 ans, a validé les épreuves de combat mais pas les épreuves techniques. Il lui faudra donc se représenter à un nouvel examen pour valider les épreuves manquantes.

Félicitations aux 3 représentants du club à cet examen.
L’examen de garde n’est jamais une épreuvesimple. Il faut gérer son stress, ses émotions, se confronter à d’autres candidats.

Aujourd’hui, 2 de nos karatékas sur 3 obtiennent la reconnaissance du 2ème Dan, mais aucun n’a démérité.

Michel qui n’a pas eu le bonheur de valider l’ensemble des épreuves est sur un parcours atypique. De formation initiale Shotokan Oshima, il s’est présenté devant un jury avec l’étiquette Shotokan Fédéral. Il n’est pas simple de maitriser les 2 formes, et cela s’est vu par moment, notamment dans l’épreuve kata.
Nous savons maintenant quels sont les axes d’amélioration qui permettront de gommer ces différences, afin qu’il puisse recevoir le fruit de son travail personnel et valider le 2ème Dan à un prochain examen

Les candidats ont été évalués par un Jury composé de trois membres 4ème, 5ème et 6ème Dan.

partager sur
Ce contenu a été publié dans Non classé, avec comme mot(s)-clé(s) . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.